Gain de visibilité, apports d’affaires… Facebook présente bien des avantages pour les agences immobilières !

Il y a quelques mois, Céline Jankowski revenait d’ailleurs sur les atouts d’une page et d’un profil Facebook. Mais pour profiter des effets positifs d’une stratégie social media, encore faut-il savoir comment créer une communauté Facebook fidèle, qualitative et proactive. Profils d’Experts vous propose trois étapes clés pour développer, gérer et fidéliser votre communauté Facebook.

Première étape : la préparation marketing

Alfred Ketchian, créateur de l’agence social media Zeweez basé à Orléans accompagne des entreprises dans la mise en place et le suivi de leurs réseaux sociaux. Riche de son expertise, il partage ses conseils pour créer et développer sa communauté Facebook.

Comment définir une communauté sur les réseaux sociaux ?

Une communauté désigne des personnes qui partagent un même centre d’intérêt et qui veulent interchanger sur un sujet précis.

En l’occurrence, quelle est la communauté d’un expert immobilier ? Quel sujet pertinent peut-il proposer à son auditoire ?

Immobilier de prestige, transactions immobilières, marché de l’immobilier dans un secteur donné, gestion, conseil immobilier… A priori, les centres d’intérêt ne manquent pas !

Pourtant, un expert immobilier doit s’adresser en priorité à sa population locale. Pour ce faire, une seule option : déterminer sa cible. Notamment en empruntant le concept de Persona à l’Inbound Marketing.

Définition du Persona

Dans le cadre d’une stratégie digitale ou social media, plusieurs critères sociaux et psychologiques servent à déterminer le profil de votre cible (ou personna). Notamment :

  • le genre,
  • l’âge,
  • le mode de vie,
  • la profession et la catégorie socioprofessionnelle (CSP), les fonctions, le cadre de travail, le secteur d’activité,
  • les habitudes de consommation…

Personas et immobilier

Pour réussir leur stratégie de communication sur Facebook, les professionnels de l’immobilier ont tout intérêt à prendre en compte :

  • le lieu de vie du persona (secteur géographique, centre-ville, périphérie…),
  • le background immobilier du persona (syndic de copropriété, patrimoine immobilier…),
  • les médias consultés lors des recherches de biens

Réflexion stratégique

Une fois le profil type défini, les agences mènent une réflexion stratégique sur ces personas.

  • Quelles sont les attentes des profils définis ? Recherchent-ils davantage une maison principale ou secondaire ?
  • Sont-ils orientés plutôt achat ou location ?
  • Quels types de biens sont susceptibles de les intéresser (maison de ville, appartement, loft, immobilier de prestige, locaux professionnels) ?

Alfred Ketchian rappelle que certains agents immobiliers travaillent exclusivement sur des biens de valeurs, comme des châteaux. Dans ce cas précis, ils ne doivent pas centrer leur réflexion stratégique sur un secteur géographique, mais sur un produit spécifique à haute valeur ajoutée.

Content is king

Les rédacteurs web et les community manager le savent bien : le contenu est roi !

Mais avant de diffuser un contenu sur les réseaux sociaux, encore faut-il adopter un angle d’approche pertinent.

Comment parler à ce personna, comment trouver le ton et les arguments adéquats ? Voilà tout l’enjeu d’une ligne éditoriale claire et structurée. Ainsi, n’hésitez pas à coucher sur le papier les éléments utiles pour structurer vos contenus. À savoir :

  • tone of voice,
  • visuels,
  • rythme de publications,
  • actualités ciblées…

Deuxième étape : process, suivi et gestion de la communauté Facebook

Votre cible, votre ligne éditoriale et votre angle d’approche sont définis ? Il est temps de passer à l’étape suivante ! À savoir : mettre en place des process pour animer, suivre et mesurer les performances de votre page Facebook.

Qualité de la page Facebook 

Pour assurer une page Facebook qualitative et améliorer l’expérience utilisateur, assurez-vous que :

  • tous les champs sont complétés (sans exception !),
  • les services proposés par l’agence et sa plus-value sont présentés explicitement (storytelling et ton à respecter),
  • toutes les coordonnées sont disponibles (adresse email pro, adresse messenger…),
  • les messages de bienvenue et les réponses automatiques sont personnalisés et configurés,
  • la bannière Facebook est encore d’actualité,
  • une story complète et pertinente est épinglée en haut de la page.

Interactions quotidiennes

Sur Facebook, une communauté pérenne est avant tout une communauté qui échange, qui commente et qui partage.

Les sujets-clés de l’agent immobilier

Facebook est un moyen d’interagir avec des prospects. A contrario, sans interactions, aucune chance de voir émerger une quelconque communauté ! Ainsi, n’hésitez pas à solliciter directement chaque membre. En leur demandant par exemple leur avis sur un projet en cours, comme un changement de logo. Ce process implique des actions et des animations régulières, voire quotidiennes.

Pour susciter l’intérêt de leurs « fans », les agents immobiliers ont donc tout intérêt à publier des :

  • publications courtes sur la vie du quartier, sur un territoire spécifique (ouverture de nouveaux commerces, travaux, fêtes de quartier…),
  • contenus photos ou vidéos relatifs à la vie quotidienne d’une agence immobilière (anecdotes cocasses, afterworks…),
  • partages d’articles de blog qualitatifs (déduction des charges ; bons plans pour investir ; comprendre la loi Pinel en 5 minutes ; crédit immobilier ; tendances…).

Bref, misez sur des contenus nouveaux et réguliers (une publication par semaine a minima).

Facebook et les agents immobiliers : les pièges à éviter

Sur Facebook, ne cherchez pas à vendre à tout prix

Pour assurer la qualité de vos contenus, gardez en tête votre cible et votre personna… sans pour autant chercher à lui vendre coûte que coûte vos biens. En effet, parmi les professionnels de l’immobilier, beaucoup pensent « Je vais me servir de Facebook pour mettre en avant tous les biens que je vends ». Or, selon Alfred Ketchian, Facebook n’est pas un outil pour vendre directement. Ce réseau social sert avant tout à interchanger et à créer un lien authentique avec une communauté fidèle.

Misez sur le personnal branding

« Sur ce réseau social, ce n’est pas une marque que l’on met en avant, mais soi-même », précise Alfred Ketchian. Préférez donc miser sur un contenu de proximité plutôt que sur un contenu de marque.

Une approche personal branding qui rejoint d’ailleurs une des phrases fétiches de Céline Jankowski : « Vous êtes unique, faites-le savoir  » !

Par la suite, certains membres de votre communauté deviendront des apporteurs d’affaires précieux.

Comment ? En partageant les biens ou les services en questions à ses connaissances. Pourquoi ? Parce qu’ils ont appris à vous connaître au quotidien. Et parce que, selon Alfred Ketchian, « On ne fait pas confiance à une marque, mais aux professionnels qui la portent ».

Alors, rien de tel que des publications qui allient capital sympathie et professionnalisme pour créer un lien de confiance fructueux !

Actions publicitaires et outils marketing professionnels

Une communauté qualitative ne se crée pas en un claquement de doigts. La gestion d’un compte Facebook professionnel est un travail de longue haleine qui demande patience et persévérance.

Pour mesurer vos actions, un passage obligé : adopter des outils marketing professionnels. Notamment des outils de promotion Adds qui vous permettront d’élargir votre communauté tout en diffusant un contenu précis auprès d’une audience ciblée. Ces actions publicitaires demandent un suivi régulier. Analyse des retours au quotidien et critères revus et affinés régulièrement font le succès d’une bonne campagne Facebook.

Troisième étape : la fidélisation

Dernière étape : la fidélisation !

Campagne de fidélisation sur Facebook

Les campagnes de fidélisation sont des actions ponctuelles. Leur but ? Acquérir une communauté à un instant T, dans un cadre précis. Selon Alfred Ketchian, une campagne de fidélisation idéale dure entre 10 et 15 jours maximum. Additionné à des call to action clairs, elles sont utiles pour acquérir des profils spécifiques.

Fidélisation via vos ambassadeurs

Certains ambassadeurs viennent consulter votre Page Facebook en souhaitant trouver une information qui intéressera leur propre communauté. Généralement issus des médias, de la culture, ou encore du secteur immobilier, ils travaillent dans un domaine donné (syndic, copropriétés…) ou dans un lieu géographique spécifique.

Alors, quand vous élaborez vos campagnes, n’oubliez pas de vous adresser (en priorité) à ces potentiels apporteurs d’affaires.

Fidélisation et curation de contenu

La fidélisation est un processus sur le long terme. Impossible donc de ralentir le rythme des publications dès que votre page comptabilise plus de 300 abonnés !

Si vous disposez de très peu de temps, comptez sur la curation de contenu pour vous faciliter la tâche. Elle consiste à :

  • relayer une actualité immobilière issue d’un média fiable,
  • partager un article de blog professionnel consacré à votre domaine d’activité.

Néanmoins, accompagnez toujours ces contenus partagés de votre avis sur la question : une expertise bienvenue sur votre page. Enfin, n’abusez pas de ce procédé ; et partagez également un contenu personnel et authentique au moins une semaine sur deux.

Vous voilà décidé à créer votre communauté sur Facebook, ou encore LinkedIn ? Retrouvez le sommet en ligne de l’immobilier digital , et toutes les bonnes pratiques web à adopter pour booster vos ventes immobilières !

Vous souhaitez davantage d’informations sur la digitalisation des agences immobilières ? N’hésitez pas à poursuivre la lecture avec cet article.

 

Share This