Faire une vidéo avec votre téléphone régulièrement pour partager votre quotidien avec vos prospects, vos clients, votre communauté.

Vous n’avez pas le choix. Faire une vidéo avec son téléphone est indispensable. La vidéo améliore le référencement naturel de votre site et de vos réseaux. Quelques chiffres : L’engagement de votre audience va être multipliée par 10 sur Facebook si vous postez une vidéo. Une vidéo d’une minute équivaut à 1,8 millions de mots ! Donc la production de contenus sous le format de la vidéo est important pour être vu et reconnu non seulement des outils de référencement mais aussi de votre audience. En effet, regardez ce que Facebook vous propose comme contenu lorsque vous ouvrez votre fil d’actualité : des vidéos ! Notez que Instagram a ouvert une chaîne, IGTV, permettant de diffuser des vidéos d’une longueur maximum de 10 minutes. Chaque professionnel de l’immobilier devrait avoir des vidéos partagées quotidiennement sur ses réseaux. Facebook à 26 millions d’utilisateurs quotidien en France, Youtube en a 22 millions. C’est deux réseaux mettent en avant la vidéo… Alors qu’attendez-vous ?

Peur de faire une vidéo avec votre téléphone ?

Mon crédo auprès des professionnels de l’immobilier est : utilisez votre téléphone pour faire des vidéos ! Mais souvent on me répond : je n’aime pas me voir à l’image. Je ne sais pas comment me positionner. Je ne supporte pas de m’entendre. Toutes ses réponses sont des freins personnels et je les entend bien. Faire une vidéo avec son téléphone d’une ou deux minutes seulement une fois par semaine va vous permettre d’être remarqué par les algorithmes de Facebook ou LinkedIn. Cela va vous propulser au devant des fils d’actualités de vos « amis » et contacts. Le jeu en vaut la chandelle. Alors prenez le temps de vous entraîner. Trouvez un sujet qui intéresse votre audience, vendeurs ou acheteurs. Notez cette idée de sujet et développez deux arguments. Les premières vidéos ne sont jamais extraordinaires. Il faut s’entraîner, recommencer plusieurs fois. Mais n’attendez pas la perfection pour publier. Personne ne vous en voudra que ce ne soit pas parfait et au moins ce sera vrai. Cela correspondra à votre personnalité, votre vision du métier.

Lien vers l’interview de Sophie Comte de Makidoo sur le sujet

 

Share This